Il n’y a rien de telle que de prendre la route pour apprécier à bon escient un voyage. Taquiner le bitume permet non seulement de créer des liens, mais aussi de prendre le temps de profiter du paysage.  En outre, il est possible de s’arrêter autant fois qu’il le faut pour assurer le confort des voyageurs et être sûr de prendre les meilleures photos pour de beaux souvenirs. Un projet de voyage pour le Mexique ? Voici un road-trip de quelques jours à suivre.

Tout commence à Cancún

Cancun Strand Luftbild

Le baie de Cancun

Tous les voyages à Mexico commencent par la ville de Cancún. Les plages y sont d’une beauté rare. La ville est plus touristique que jamais. Les côtes sont d’ailleurs ornées d’hôtel grand luxe et de paysages hors du commun. Cocotier, une mer cristalline : l’aventure commence assez bien.

Quid à être de passage dans cette ville de Mexico, autant prendre le temps d’en apprécier quelques vestiges. Outre les sites touristiques de renom, faire une plongée sous-marine pour partir à la conquête des espèces rares serait de mise.

La nature au rendez-vous

Après Cancún, il faut prendre la route vers Tulum. Ici rendez-vous est pris avec la nature. Les visites se cantonneront aux grottes naturelles, aux piscines au plein milieu de la forêt, etc.

Un arrêt obligatoire est par exemple le Rio Secreto. Découverte en 2006, cette grotte, formée de calcaire, se trouve à quelques minutes à peine de playa. La visite peut prendre quelques heures durant laquelle la grotte partagera ces plus sombres secrets et surtout l’histoire de la civilisation maya.

Après cette visite, la route continue vers Tulum. Au passage, il est possible de s’arrêter quelques minutes et nager avec les tortues de mer.

Tulum : le paradis sur terre

Tulum

Tulum

Arrivée à Tulum, la première chose à faire est de prendre des forces. Un bon diner, une bonne nuit de sommeil seront de mise pour affronter une nouvelle journée.

Tulum est le berceau de l’histoire maya. Les sites touristiques de la ville prennent soin de partager avec ses visiteurs les vestiges de cette civilisation. Les ruines de l’époque, des restes de bateaux forment la beauté de cette ville. À cela s’ajoutent des réserves naturelles d’une magnificence rare.

Le paradis prend toute sa forme à Tulum. Un climat toujours propice et un paysage de rêve, c’est le lieu idéal pour se ressourcer. Quelques heures dans le vert unique de la réserve de Sian Ka’an le prouveront bien.

Une aventure dans la jungle

Après Tulum, il est temps de prendre la route pour BACALAR. Le paysage reste le même : une eau d’un vert profond et des plages de sable fin. La différence est que Bacalar réserve une aventure aux sensations fortes.

Bacalar_Lagoon

La lagune de Bacalar

À la quête des sites maya, il faut passer par une randonnée dans la jungle. La réserve de Calakmul vous tend ses branches. C’est une visite grande taille de la nature. Singes hurleurs, chauve-souris, et même des jaguars peuvent être au rendez-vous. De quoi faire monter l’adrénaline.

Apprécier les ruines

Puis, on finit la route par Campêche. Cette ville n’est pas véritablement touristique. Les visiteurs n’y affluent pas des masses. Pour certains, il ne s’agit que d’un passage obligé pour une plus longue road trip à Mexico. Il n’en demeure pas moins que dans cette partie de la ville, il est possible d’apprécier de plus près et sans risques les ruines de la civilisation maya.

Uxmal

Le site d’Uxmal

Les férus d’archéologies sont les premiers à trouver leur bonheur ici. Le premier arrêt se fait à 40 minutes de Mérida sur la route qui mène au sud. Le site d’Uxmal les y attend. Il s’agit de ruine qui s’étend sur plusieurs kim2 : des pyramides aussi grandes que ce que l’on voit à la télévision et qui est parfaitement conservé.

Comme la nature n’est jamais loin à Mexico, les iguanes ont élu résidences dans cette partie de la ville. Il est possible d’en rencontrer plusieurs pour finir en beauté ce road trip.

Pourquoi ne pas continuer la route ?

Ce n’est que le minime des road trip de Mexico. Et déjà l’aventure et les sensations fortes n’ont pas manqué. En fonction du rythme de chacun, cette route peut prendre entre 7 à 14 jours. Mais au minimum, vous aurez à prendre une semaine pour la finir et en apprécier tous les caractères.

S’il vous reste du budget, il est possible de continuer la route ver la région de Mérida. Les eaux cristallines, et les vestiges naturels comme les grottes, les piscines, les forêts et autres y sont encore plus beaux. Qui sait, peut-être auriez vous-même l’occasion de voir quelques flamants roses : une espèce d’oiseau rare que Mexico arbore fièrement et conserve jalousement dans la réserve de Celestum.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s