La santé au Mexique

Au Mexique, que vous soyez étudiant, touriste, stagiaire ou encore salarié, il est obligatoire de disposer d’une assurance maladie. Avant de partir pour le Mexique, il est également important de se faire vacciner de certaines maladies notamment pour le cas des touristes qui vont visiter les différents sites archéologiques. Le pays dispose de différents systèmes de soins dont le coût est souvent élevé. En revanche, il possède aussi de nombreuse possibilité d’assurance maladie qui contribue à la réduction des coûts de soins.

L’assurance maladie au Mexique

L’Etat du Mexique a mis en place une assurance santé, couverte par l’IMSS (Institut gouvernemental de la sécurité sociale). Il existe aussi l’ISSSTE pour les professionnels. L’IMSS et l’ISSSTE se chargent de couvrir les risques professionnels, les maladies, la maternité voire l’invalidité. Ceci consiste à la prise en charge des frais d’hospitalisation, des soins, des opérations chirurgicales et de l’achat des médicaments. Par ailleurs, dans le cas où vous n’êtes pas apte à travailler, l’IMSS vous rembourse une partie de votre salaire pendant une durée maximum de 52 semaines. La Sécurité Sociale vous octroie un médecin traitant. Dans ce cas, vous ne pouvez plus changer de médecin. Pour bénéficier de l’IMSS, vous devez payer des cotisations auprès de la sécurité tous les mois, à payer à partir de votre salaire. Pour cela, vous devez vous inscrire à l’IMSS en se rendant sur son site et en remplissant le formulaire. Ensuite, une fois le formulaire remplie, vous recevrez une attestation d’adhésion à la sécurité sociale et d’un numéro important qui vous sera utile lors de la couverture maladie. Dans le cas des personnes sans emploi, leur assurance médicale est prise en charge par le Ministère de la Santé via le Seguro popular.

Les assurances privées

Dans ce système, il peut avoir aussi une possibilité d’assurance maladie auprès de l’assurance privée. Il suffit d’y verser des cotisations mensuellement. Disposant d’une assurance privée, vous pouvez vous rendre dans différents médecin et n’importe quelle clinique. Vos charges seront remboursés en fonction des options de votre contrat d’assurance. L’assurance privée est plutôt choisie par la plupart des expatriés du Mexique et des personnes à un niveau de vie moyenne. Pour ceux qui visitent le pays pendant une courte durée, il est préférable de choisir l’option assurance voyage qui garantit non seulement les frais d’hospitalisation et de médicaments mais aussi la prise en charge lorsque vous subissez un vol.

Les vaccinations obligatoires

Avant votre départ pour le Mexique, il est impératif de se faire vacciner contre la fièvre jaune. A noter que cette mesure est valable uniquement pour les personnes qui viennent des pays où la fièvre jaune existe. Il n’est donc pas obligatoire de se vacciner de cette maladie si vous venez de l’Europe, de l’Australie, de l’Asie et de l’Océanie. D’autres vaccins sont aussi à recommander à savoir : l’Hépatite virales A et B, la diphtérie, la rage, le Tétanos, la Poliomyélite, la Typhoïde.

Les hôpitaux publics du Mexique

La plupart des médecins dans les hôpitaux sont qualifiés et compétents grâce aux formations suivies qu’ils ont suivis dans d’autres grand pays du monde. Par contre, un problème de manque d’hôpital se pose dans les zones rurales du pays. Même si quelques zones rurales disposent d’un centre de soins, celui-ci rencontre une limite importante des soins existants et un manque d’équipements. Pour cela, de nombreuses personnes venant de cette zone sont transférées dans les hôpitaux des grandes villes. Ce qui peut engendrer une saturation de ces hôpitaux et une longue liste d’attente. Il faut noter que les transfusions sanguines dans les hôpitaux publics du Mexique s’avèrent être dangereux en raison de la faible norme de sécurité. Toutefois, les grandes villes comme Mexico, Guadalajara et Monterrey abritent des hôpitaux très modernes dont certains sont reconnus dans le monde.

Les hôpitaux privés et cliniques du Mexique

Le Mexique possède plusieurs très bon hôpitaux privés et cliniques surtout dans les grandes villes du pays. Ces hôpitaux mettent en œuvre des matériaux et équipements moderne suivant la dernière technologie et des soignants internationaux. Par rapport aux Etats-Unis, ou certains pays de l’Europe occidentale, le coût de soins dans ces hôpitaux sont beaucoup moins chers. Cependant, ils n’acceptent pas les patients qui ne disposent de garantie financière même si le patient présente une assurance médicale. Par ailleurs, toutes factures doivent être payées avant le départ de l’hôpital si non vous risquerez de passer une nuit de plus à l’hôpital jusqu’à ce que le paiement soit effectué.

Le coût des soins au Mexique

Le coût d’une consultation par un médecin est en moyenne entre 350 et 500 pesos soit 20 à 30 euros. Une nuit d’hospitalisation dans une chambre individuelle s’élève à 3000 et 5300 pesos. Dans les hôpitaux privés, le coût de soins coûte 14 000 pesos soit 829 euros à 25 000 pesos soit 1481 euros en fonction du type de soin. Pour un rapatriement de France, le tarif des soins peut s’élever jusqu’à 10 000 €.

Publicités