Palenque est une cité Maya qui se trouve près du fleuve Usumacinte. Elle appartient à l’État mexicain du Chiapas. C’est l’un des sites les plus palpitants de la culture Maya. Ses dimensions sont de taille moyenne par rapport aux autres cités mayas. Elle est bien plus petite que Tikal ou Copán, pourtant caractérisé par une richesse architecturale et sculpturale. Si sa superficie est de 2,5 km², seulement moins de 10% de cette somme sont explorables.

Depuis 1981, le site de Palenque est connu comme parc national. Il a été classé parmi les patrimoines mondiaux de l’UNESCO en 1987. On peut dire que Palenque est le site le plus riche du Sud du Mexique, à la limite de la péninsule du Yucatán.

Palenque, une immense cité perdue

Parmi les sites archéologiques Mayas, la découverte de Palenque est celle la plus ancienne. La découverte de cette immense cité perdue a été faite par le frère Ramón de Ordoñez y Aguilar qui était venu évangéliser le Chiapas à la fin des années 1690. Mais l’exploration de cette cité n’avait été réalisée qu’en 1841. John Lloyd Stephens, l’explorateur révèle au monde entier l’existence d’une gigantesque cité perdue dans la jungle.

Ses édifices désignent une finesse et une légèreté qui marquent les nouvelles techniques de construction. Il y a aussi les méthodes de drainage développées pour permettre de réduire l’épaisseur de leurs murs. Intérieurement l’espace est plus grande que les autres édifices de même rang. Ces ouvrages comportent de multiples ouvertures et le recours à des galeries octroient une rare élégance à cette architecture richement décorée de sculptures et de stucs.

Otulum

Otulum signifie maison fortifiée. C’est une ingénieuse galerie voûtée en encorbellement de 50 m de long qui traverse la ville dont on ne connait pas le nom. L’Otulum est canalisée par la rivière de l’Usumacinta.

Palenque ruinas

Palenque_7

Le site de Palenque

C’est un grand site remarquable et monumental du Mexique. Il se situe dans un endroit calme et magnifique. Il possède aussi des ruines splendides en pleine forêt. Le tout est vraiment impressionnant. À voir également, les cascades et de nombreux édifices répartis sur une grande surface, y compris les pyramides.

Le Temple des Inscriptions

C’est une pyramide à neuf étages qui symbolisent les neuf niveaux du monde souterrain maya. Elle abrite un temple à l’intérieur duquel se trouve encore le « tablero » aux inscriptions mayas les plus longues. D’où son nom « Temple des Inscriptions ». C’est aussi le célèbre mausolée de Pakal le Grand. À l’entrée, il y a un escalier couvert par la dalle du sol qui se rend jusqu’à la crypte située à 1,5 m au-dessous du niveau de la base de la pyramide. La crypte, qui est strictement privée, mesure 7 m sur 3,5 m. Elle contient un immense sarcophage de pierre couvert d’une dalle sculptée de 2 m sur 3 m. Ses sarcophages contiennent aussi les restes du prêtre-roi Pakal portant un masque en mosaïque et entouré de nombreux bijoux de jade.

Après que les escaliers eurent été bouchés avec de la terre et des pierres, cette tombe célèbre est reliée au monde extérieur par un conduit en pierre, appelé « psychoduc ». On dit que le défunt roi pouvait communiquer avec les vivants à travers ce conduit.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s